Les dépistages

Sein, côlon, col de l’utérus, peau… Certains cancers peuvent être détectés tôt, ce qui augmente leurs chances de guérison.

Les stratégies de dépistage des cancers

Détecter un cancer à un stade précoce augmente considérablement les chances de guérison du malade. Cette détection repose sur le dépistage des cancers pour lesquels un test existe, et sur la sensibilisation des patients à certains signes d’alerte justifiant une consultation médicale.

Les programmes de dépistage

Certains cancers, pour lesquels des examens de référence ont démontré leur efficacité, sont accessibles via des programmes de dépistage organisé, mis en place et régulièrement évalués par les pouvoirs publics. C’est actuellement le cas pour le cancer du sein et le cancer colorectal. Le Plan cancer 2014-2019 prévoit que le cancer du col de l’utérus fasse également l’objet d’un programme de dépistage organisé.

Chez l’hommes : 7 points à surveiller de près

Comme les cancers les plus fréquents chez les hommes adultes sont le cancer de la prostate, du poumon et colorectal, de 50 ans à 75 ans il faut s’en préoccuper. S’ajoutent donc le dépistage du cancer colorectal (recherche de sang dans les selles tous les 2 ans) et du cancer de la prostate (toucher rectal et dosage de l’antigène prostatique spécifique après que vous ayez reçu l’information sur les avantages et les inconvénients d’un tel dépistage).